Pages

dimanche 15 janvier 2017

Les meilleurs CD de 2016 (2)


Deuxième volet du Bestof 2016 avec 10 autres artistes qui se sont fait remarquer l'année dernière. Comme de coutume uniquement les disques de nouvelles chansons originales ont été sélectionnés, donc pas de live ni compil ni "tribute" même si certaines de ces galettes valent le déplacement comme celle que vous avez sans doute dégustée le 6 janvier dernier. Voici quelques-uns de ces albums de versions qui vous feront craquer peut-être (cliquez sur les pochettes pour écouter un morceau). 

lundi 2 janvier 2017

Les meilleurs CD de 2016


Premier billet de l'année et 200ème depuis le début de cette aventure diablogueuse, un déjà lointain 18 janvier 2011 et quelle meilleure manière de fêter l'événement que ce 1er chapitre du Bestof 2016 que vous attendiez tous avec impatience. Si l'année 2015 n'avait pas été terrible, 2016 ne restera pas non plus bien au chaud dans nos mémoires et nos cœurs. Côté musique, c'est plutôt la marche funèbre ou le requiem qui a sonné toute l'année avec la disparition de tant d'interprètes. Quatre noms reviennent immanquablement dans nos esprits, David Bowie, Prince, Leonard Cohen et George Michael mais il y eut aussi Alan Vega, Glenn Frey, George Martin, Maurice White, Papa Wemba, Prince Buster, Merle Haggard, Billy Paul, Sharon Jones, ... et en France, Pierre Boulez, Hubert Mounier et Michel Delpech. Ça fait beaucoup trop pour une seule année mais à qui se plaindre? Heureusement, en 2016, il y a eu aussi beaucoup de vie et beaucoup de bons disques qui seront au nombre de 45 cette fois-ci. Qui sera l@ gagnant(e) en 2016? Il vous faudra attendre quelques semaines pour le savoir en attendant voici les 15 premiers sélectionnés que vous pourrez écouter sur Spotify

lundi 26 décembre 2016

Les films francophones de 2016


Après plusieurs billets consacrés au cinéma français, certains d'entre vous ont peut-être pensé et quid du cinéma belge, canadien ou suisse? C'est bien vrai surtout que le cinéma francophone nous réserve chaque année de bonnes surprises et on ne compte plus les cinéastes ou les comédien(ne)s de ces pays qui triomphent en France et ailleurs. Le canadien Xavier Dolan ou les frères Dardenne en sont le meilleur exemple. Par ailleurs, 2016 aura été une excellente année pour le cinéma francophone et le diabl@gueur va se faire un plaisir de réparer l'injustice commise ces dernières années avec cette rubrique où on retrouvera 10 films belges, 7 canadiens et 3 suisses. Parmi ces longs-métrages, on remarquera spécialement Juste la fin du monde de Xavier Dolan, cinéaste talentueux et original que le reste du monde envie au Québec et aussi les 2 dessins animés aux critiques les plus élogieuses en 2016, le suisse Ma vie de courgette et le belge La tortue rougeAllez, c'est parti et comme toujours, vous pourrez visionner les bandes annonces des films en cliquant sur les affiches. On commence par la Suisse...

dimanche 18 décembre 2016

Les films français de 2016 (3)


L'avant-dernier billet de 2016 sera consacré au cinéma pour un bilan de cette année cinématographique qui s'achève tout doucement. Nous passerons au crible diabl@gueux les films français sortis depuis septembre puisque les productions de janvier à août avaient déjà fait l'objet de deux rubriques (1 et 2). Un coup d'oeil sur le box-office 2016 dévoile un podium formé par Les Tuche 2: Le Rêve américain (4.619.884 entrées), Camping 3 (3.228.313) et Radin! (2.920.360). Trois comédies, les années passent et rien ne change puisque ce genre de film continue à rafler les gros lots. Hormis ce constat déjà habituel, les 4 derniers mois de l'année auront valu le coup avec pas moins de 30 films à voir. Avec les 42 films présentés dans les deux précédents billets sur le sujet, cela en fait pas moins de 72 à retenir en 2016, de quoi faire pâlir d'envie notre modeste cinéma espagnol. Curieusement ce sont les drames qui abondent dans cette sélection aussi nombreux que les comédies, on retrouvera également au programme quelques biopics et bien sûr des dessins animés (Noël oblige). À noter aussi une moyenne d'âge des metteurs en scène vraiment au plus bas, seulement 4 vétérans du cinéma (Nicole Garcia, François Ozon, Danièle Thompson et Michel Ocelot) et un nombre élevé de réalisatrices (on n'est pas loin de la parité). Deux bonnes nouvelles assurément!

dimanche 4 décembre 2016

Marcel Gotlib


Après deux billets consacrés à Fluide Glacial, ce sacré Marcel s'est arrangé pour que j'en fasse un 3ème sur lui, en prenant l'ascenseur pour le paradis (ou l'enfer, les connaisseurs comprendront). Lui qui voulait vivre jusqu'à 144 ans, il aura finalement fermé boutique à 82 berges. Dommage, on aurait aimé qu'il nous fasse encore marrer pendant 62 piges même s'il avait pris sa retraite depuis belle lurette, ne dessinant plus que de temps en temps. Ce sera dur cette fois-ci pour le diabl@gueur de faire le rigolo car il vient de perdre une des ses idoles. En y réfléchissant un peu, il s'est rendu compte que les deux auteurs qui l'ont fait le plus rigoler depuis tout petit étaient Tex Avery et Marcel Gotlib. Le premier faisait du dessin animé de l'autre côté de l'Atlantique, le deuxième de la bande dessinée du côté de Paris. Le premier nous a quittés le 26 août 1980, le deuxième ce 4 décembre 2016. Merde alors! 



lundi 28 novembre 2016

Fluide Glacial


Après avoir appris la semaine dernière à planter un clou, le diabl@gueur vous propose de continuer à feuilleter le numéro 10 des hors-série de Fluide Glacial. À l'époque, le magazine fêtait son 25ème anniversaire de poilade, actuellement c'est un des derniers journal de bande dessinée pour adultes (avec L'Écho des savanes créé en 1972) qui a résisté vaille que vaille à la crise de la presse. Son tirage plafonne à 100.000 exemplaires, ce qui n'est pas mal pour une publication de ce genre. Parmi les signatures que vous pouvez y trouver, on citera Gotlib et Alexis (les fondateurs) plus entre autres Thiriet, Bretécher, Binet, LéandriBlutch, Edika, Tronchet, Giménez, Solé, Franquin, Larcenet, etc... Dans ce genre de journal (comme aussi dans Charlie Hebdo ou encore dans l'américain Mad ou l'espagnol El Jueves), la couverture est hyper importante pour appâter le lecteur, du coup elle est d'habitude provocante et frappante à souhait. Voici quelques exemples parmi les 486 numéros du magazine glaciale (certaines d'entre elles je n'ai pas osé vous les montrer), en commençant par le 1er numéro.



samedi 19 novembre 2016

Savez-vous planter un clou?


Cette semaine, alors qu'il mettait un peu d'ordre dans son débarras, le diabl@gueur est tombé par hasard sur un vieux numéro de Fluide glacial et évidemment il n'a pas pu s'empêcher de se mettre à le (re)lire, laissant le rangement du pauvre débarras pour une autre fois. Pour ceux qui ne le connaîtraient pas, Fluide glacial est un magazine de bande dessinée humoristique pour adultes qui a fêté l'année dernière son 40ème anniversaire. Né de la vague contestataire et non-conformiste qui a bouleversé la société dans les années 70, ce magazine pratique un humour "bon enfant, libéré sans être provocateur, libertaire sans être forcément politique, mais aussi décalé" (dixit Wikipédia). Parmi les fondateurs de ce journal qui ne se prend pas au sérieux, on retrouve un certain Gotlib, un des maîtres absolus de la bande dessinée et de l'humour en France dont le diabl@gueur est fou dingue. Fluide glacial en est à son 486ème numéro quoique le numéro ci-dessus fasse partie des ineffables hors-série qui nous ont bien fait marrer depuis le 1er numéro paru en 1996 consacré au bac que voici que voilà ...

dimanche 6 novembre 2016

Vive les centenaires!


C'était un des titres du journal de 20h de vendredi dernier sur France 2, "Centenaires: la France championne de la longévité". En effet, aucun pays d'Europe ne compte plus de centenaires que notre pays voisin, l'Espagne et l'Italie talonnent à quelques encablures. Évidemment, me direz-vous, c'est un des pays les plus peuplés d'Europe. Je vous l'accorde mais d'après les spécialistes, c'est aussi parce que l'espérance de vie (des femmes surtout) y très élevée. Jean Ferrat le chantait déjà en 1965 dans sa célèbre chanson La montagne.

Le vin ne sera plus tiré
C'était une horrible piquette
Mais il faisait des centenaires
A ne plus que savoir en faire
S'il ne vous tournait pas la tête

dimanche 23 octobre 2016

Le Nobel de Dylan


La semaine dernière, la magazine Les Inrockuptibles allait consacrer sa couverture à Léonard Cohen mais l'annonce le 13 octobre à Stockholm de la nobélisation de Bob Dylan aura conduit la rédaction du magazine à changer en catastrophe la une du nº1090. Bob aura donc volé la vedette à Léonard. En tous cas, le hasard aura voulu que les deux troubadours de la chanson moderne soient d'actualité la même semaine, Dylan pour cause de Nobel de Littérature et Cohen pour cause de sortie d'un nouvel album (le 14ème et selon le Canadien son dernier). Ça aurait pu être l'inverse car un Cohen nobélisé n'aurait pas été une (grande) surprise de même qu'un nouvel album de Dylan. À 82 ans et 75 ans respectivement, les deux musiciens continuent de nous (en)chanter et les Asturiens peuvent être fiers d'avoir montré la voie aux Suédois en décernant le prix Prince(sse) des Asturies en 2007 à Monsieur Dylan (Arts) et en 2011 à Monsieur Cohen (Lettres). Mais voilà ce dernier Nobel de littérature ne plaît pas à tout le monde, le monde littéraire en particulier est partagé à l'instar de Pierre Assouline, écrivain et membre de l’académie Goncourt qui a twitté "c'est affligeant. J'aime Dylan mais il n'a pas d'oeuvre. Je trouve que l'Académie suédoise se ridiculise. C'est méprisant pour les écrivains". Le journaliste Serge Kaganski lui répond ceci dans le magazine cité plus haut.

mercredi 12 octobre 2016

Jacques-Yves Cousteau


Vingt ans après sa disparition, Jacques-Yves Cousteau est toujours d'actualité, qui plus est en ce 12 octobre puisque sort dans les salles un biopic consacré à l'homme au bonnet rouge. On doit ce premier film sur la figure de Cousteau au réalisateur Jérôme Salle qui n'avait perpétré jusqu'à présent que des thrillers (Anthony Zimmer,  Largo Winch I et II, Zulu). Changement de cap donc pour Salle qui d'après les premières critiques s'en tire plutôt bien. Pour incarner le célèbre océanologue, il aura choisi l'acteur Lambert Wilson, doublement d'actualité car en pleine tournée pour présenter son disque Wilson chante Montand sorti en février dernier. La coïncidence fait que Lambert Wilson aura incarné les numéro 1 et le numéro 2 du Top 50 des personnalités préférées des Français à savoir respectivement Cousteau et l'abbé Pierre. Dans une interview accordée au magazine Le Point de cette semaine, l'acteur blague sur la chose et espère qu'il ne devra pas aussi jouer Yannick Noah ou Jean-Jacques Goldman, d'autres récents chouchous des Français. Vous pourrez lire l'article complet du magazine en cliquant ici. On y apprend que le film raconte plus le Cousteau intime que le Cousteau médiatique et quelque peu vilipendé depuis sa mort. On le sait, nul n'est prophète en son pays, espérons que le film de Salle servira à laver un peu l'image du grand explorateur. En attendant de pouvoir voir le film en Espagne ou en DVD, contentons-nous de la bande annonce et d'un extrait du JT, le jour du décès de l'océanographe, le 25 juin 1997, histoire de voir si le comédien ressemble au commandant et, pour les étudiants de FLE, de réaliser une compréhension orale (et sous-marine à souhait). Plongeons!

dimanche 2 octobre 2016

Le Pré-Bestof 2016


Après deux billets consacrés aux sorties cinéma entre janvier et août 2016, le diabl@gueur vous propose à présent de jeter un coup d'oeil (et d'oreille) sur les albums sortis sur la même période. Ce sera en quelque sorte un apéritif de ce qui vous tombera dessus en décembre et janvier à savoir le Bestof 2016. Jusqu'à présent la cuvée musicale 2016 s'annonce plutôt mi-figue mi-raisin avec assez peu de grands disques à se mettre sous la dent. On verra ce qu'il adviendra dans les 4 derniers mois de l'année même si les prévisions ne sont pas très prometteuses. Pour l'instant, voici une sélection de 21 artistes parmi lesquels vous ne trouverez pas les quelques belles daubes qui ont squatté les premières places des hit-parades depuis janvier c'est-à-dire les Florent Pagny, Souf, Hélène, Pascal Obispo, Lartiste et autres Kids United. Si cela vous chante, vous pourrez quand même les écouter en cliquant sur les noms mais ce sera à vos risques et périls. Je vous conseille plutôt la playlist ci-dessous où on retrouvera quelques cadors de la chanson française comme Renaud, Biolay, Christophe, Manset, Miossec ou Murat. Du côté des demoiselles, pas de grosses pointures mais quelques jeunes interprètes très séduisantes à savoir Maissiat, Clarika, Katel ou Clio. Pour ce qui est des groupes, on notera les nouvelles galettes de Dionysos, Mickey 3D ou Louise Attaque. Si vous aimez la variété française bien gentille, c'est plutôt le désert mis à part les albums de Céline Dion et Adamo. Avec quelques autres ça fera 21 dont vous pourrez visionner un clip. En avant la zik!

mercredi 14 septembre 2016

Les films français de 2016 (2)


Second volet consacré aux films sortis cette année avant la rentrée et de nouveau une sélection de 21 films moins commerciaux que ceux du billet précédent, ce qui ne veut pas dire qu'ils ne vaillent pas le détour loin de là. On retrouvera quelques belles pointures de la réalisation comme Anne Fontaine, Benoît Delépine et Gustave Kervern, André Téchiné, Mia Hansen-Løve, Frédéric Beigbeder, Joachim Lafosse ou la très regrettée Solveig Anspach. Comme d'habitude, vous pourrez visionner les bandes annonces des films en cliquant sur les affiches. Bonne toile!

dimanche 4 septembre 2016

Les films français de 2016



C'est la rentrée! Il nous a bien fallu regagner nos pénates et retrouver notre chère vieille routine. Cependant la rentrée est aussi synonyme de sorties et de nouveautés dans le domaine de la culture. Nous verrons ce que nous réservera les 4 prochains mois mais pour l'instant retour sur la première partie de l'année et les films sortis entre janvier et août 2016. Cette modeste récapitulation se déclinera en deux parties, aujourd'hui les films plus commerciaux et dans le prochain billet les sorties plus confidentielles. Un coup d'oeil sur le box-office de l'année écoulée nous révèle que le film le plus regardé au cinéma a été Les Tuches 2 suivi de Camping 3 et de la énième suite des Visiteurs. Désolé pour ceux qui ont horreur des comédies qui constituent encore et toujours le fonds de commerce du cinéma français (12 films sur 21 présentés dans ce billet). Comme dit l'adage, on ne change pas ce qui fonctionne, même si ce ne sont pas toujours les meilleurs films qui caracolent en tête du box-office, vous jugerez vous-même en lisant ce billet. On commence par le déjà lointain mois de janvier. Comme d'habitude, vous pourrez visionner les bandes annonces des films en cliquant sur les affiches.