Pages

dimanche 30 septembre 2012

Le questionnaire de Pivot (6)




Nous avions laissé en suspens notre cher ami Pivot le 4 décembre dernier sur une rubrique consacrée à la 4ème question de son fameux questionnaire (le son, le bruit que vous aimez?) et comme le diablogueur n'aime guère les tâches inachevées, voici donc la 5ème question finalement fort semblable à la précédente: Le son, le bruit que vous détestez? L'ancien présentateur est d'ailleurs de toute fraîche actualité puisqu'il vient de publier son 17ème ouvrage justement intitulé Oui, mais quelle est la question?  Il s'agit cette fois d'un roman plus ou moins autobiographique qui raconte l'histoire d'un journaliste souffrant de "questionnite" autrement dit un poseur de questions impénitent et chronique. Pour ceux que la question intéresserait, je les invite à visionner la vidéo tout à la fin de cette rubrique. En attendant vous ne risquerez pas d'attraper "la questionnite" si vous essayez de découvrir les réponses des 37 invités à la question du jour d'aujourd'hui. Au contraire vous pourrez tester votre acuité auditive et vos connaissances en lexique grâce aux extraits de l'émission Bouillon de Culture qui nous permettront par la même occasion de revoir quelques personnalités malheureusement disparues aujourd'hui (ce qui ne nous rajeunit pas) comme Françoise Giroud, Danielle Mitterrand, Daniel Toscan du Plantier ou l'hilarant Pierre Tchernia. Ceux-ci et 33 autres y allèrent tous de leur réponse franche et sincère, on notera au passage un Frédéric Dard ne pouvant s'empêcher de parler de sexe, un Fabrice Luchini incapable d'être simple et succinct, un Alain Delon ami des bêtes et ennemi des armes (loin des multiples rôles qu'il a tenus mais tout à son honneur) et un Louis Malle détestant la voix d'un chanteur espagnol que je ne citerai point. Pour ma part, si je devais dire aussi le son ou le bruit qui m'horripile, je répondrais idem que Mme Mitterrand et M. Luchini. Et vous ... ?






1ère partie
1 Jean d'Ormesson déteste .....
2 Pierre Perret déteste .....
Fanny Ardant déteste .....
Frédéric Dard déteste le bruit .....
Philippe Sollers déteste .....
Woody Allen déteste .....
Louis Malle déteste .....
Roger Hanin déteste .....
Bertrand Tavernier déteste .....
10 Isabelle Adjani déteste ......
11 Emma Thompson déteste .....
12 Le 1er inconnu déteste .....
13 Philippe Séguin déteste .....
14 Fabrice Luchini déteste .....
15 Michèle Morgan déteste .....
16 Danielle Mitterrand déteste .....
17 Alain Delon déteste le bruit .....
18 Brigitte Bardot déteste le bruit .....
19 Jean-Pierre Marielle déteste .....
20 Umberto Eco déteste .....
21 Benoît Delépine déteste .....
22 Patrick Bruel déteste .....
23 Laurent Fabius  déteste ......
24 Claude Brasseur déteste .....
25 Christian Clavier déteste .....






2ème partie

26 Michel Piccoli déteste ....
27 Jean Dutourd déteste .....
28 Jack Lang déteste le bruit .....
29 Françoise Giroud déteste le bruit .....
30 Éric-Emmanuel Schmitt déteste .....
31 Jean-Luc Godard déteste .....
32 Salman Rushdie déteste .....
33 Erik Orsenna déteste .....
34 Daniel Toscan du Plantier déteste .....
35 Régine Deforges déteste .....
36 Micheline Presle déteste .....
37 Pierre Tchernia déteste .....



Vous trouverez les réponses tout en bas de la page.


ò ò ò ò ò ò ò ò   


ò ò ò ò ò ò ò ò

ò ò ò ò ò ò ò ò

ò ò ò ò ò ò ò ò

ò ò ò ò ò ò ò ò

ò ò ò ò ò ò ò ò
 
Les solutions: 1/celui des autres  2/le rire du saumon qui vient de casser la ligne de ma canne à moulinet  3/les gens qui mangent du coton  4/... que fait un couple qui baise dans une chambre où je suis seul  5/la voix humaine quand elle n'est pas mélodieuse  6/le son de sa voix  7/la voix de Julio Iglesias  8/la voix de Hitler  9/la voix de Philippe de Villiers parce qu'on a l'impression d'un très mauvais imitateur de Bourvil ... et tout d'un coup ça me donne des sueurs froides  10/tout ce qui pétarade, je n'aime pas les machines  11/ces trucs qu'on utilise pour craquer la rue  12/les tondeuses à gazon 13/le marteau-piqueur 14/les mobylettes qui vont très peu vite et que les gars débloquent ... à Pau (pot? jeu de mots?) ou à Bayonne, un énorme bruit qui est une agression absolue 15/une mobylette poussée à fond  16/celui des armes 17/des fusils qui tirent les loups et tous les autres animaux  18/des fusils de chasse qui tuent les animaux  19/le bruit  20/le silence parfois  21/ça, le bruit du blanc (=silence, rester sans réponse)  22/la craie contre le tableau  23/la lime à ongles  24/un coup de frein, le crissement des pneus sur l'asphalte  25/Pas de réponse. Pivot propose "les grincements de la critique" mais le comédien Christian Clavier n'est pas d'accord précisant qu'il n'a rien contre la critique qui souvent lui en fait de bonnes (critiques).
  
26/l'électroménager  27/tous les bruits inventés par la civilisation depuis une cinquantaine d'années  28/... de l'aspirateur  29/... du réveille-matin  30/le café qui passe  31/les couinements du fax  32/le téléphone  33/quand l'appareil grignote ma carte bleue ... parce que ça veut dire qu'on aura moins de fric (=argent) après  34/les jeux vidéo  35/celui de la télévision  36/la sono  37/C'est un type qui a une sonnette d'alarme dans sa voiture dans ma rue et qui me réveille vers 4 heures du matin. Je pense qu'il habite assez loin ou plutôt qu'il met sa voiture le plus loin possible de chez lui. Et je me retrouve à 4 heures du matin, je vais regarder à la fenêtre furieux et je vois qu'il n'y a personne dans la rue et qu'il ne se passe rien. Et moi, je suis réveillé et je vais devant la télé, j'allume la télé et à ces heures-là, on voit ou la rediffusion de Pascal Sevran ou des émissions sur la chasse à la palombe qui, comme chacun sait, n'est pas une tuerie mais une tradition.

Et voici l'interview promise où Pivot fait l'éloge de la question, lui qui en a tant posé tout au long de sa carrière.

 
Bernard Pivot : « Oui, mais quelle est la... por FranceInfo

jeudi 20 septembre 2012

Pierre Repp


 
Pour ce 7ème et dernier épisode de cet été des comiques, qu’il soit permis au diablogueur de sortir des oubliettes un comique dont peu (de Français) se souviennent et pour lequel l’auteur de ces mots a une tendresse toute particulière. Il s’agit du regretté Pierre Repp, disparu il y a presque 26 ans (ce qui ne nous rajeunit pas…) et qui fait partie de ces artistes à part, capable de créer un genre nouveau et unique, un style inimitable et inimité. Pierre Repp bafouillait comme personne d'autre ne l'a jamais fait et convertit ce vilain défaut en art comique. Avec ses bafouillages il ne faisait finalement rien d'autre que de jouer avec les mots, en inventer de nouveaux et multiplier les contrepèteries. Sans doute cette géniale idée qui lui permit de se faire un nom dans le paysage comique français se sera finalement retourné contre lui et l'aura empêché d'atteindre les sommets du métier de comédien. Ainsi dut-il se contenter au cinéma de deuxièmes ou de troisièmes rôles qu'il tint de façon très honorable dans une quarantaine de films entre 1955 et 1985. Mais trève de bavardages, laissons place à l'artiste bafouilleur dans deux de ses grands sketchs et une de ses courtes apparitions au cinéma face à un monstre sacré du cinéma français.
 
 









jeudi 6 septembre 2012

Anne Roumanoff





Il fallait laisser une place aux dames dans cet été des comiques même si le paysage humoristique français (et d'ailleurs) est principalement dominé par les hommes. C'était bien pis à l'époque de Devos ou Raynaud où il fallait véritablement chercher sous les pierres pour trouver une comique. Depuis déjà belle lurette, les rigolotes professionnelles sont légion en France encore que l'on soit loin de la parité (si souvent ressassée) dans ce secteur d'activités bien restreint. Dirigeons aujourd'hui notre projecteur diablogueux sur la géniale Anne Roumanoff, une des comiques les plus populaires en France, tous sexes et races confondus. Après de brillantes études de sciences politiques, cette sympathique Parisienne décida de tenter sa chance sur les planches des cabarets et des théâtres et bien lui en prit car le succès fut rapidement au rendez-vous et puis on la préfère en clown qu'en députée-maire d'une circonscription quelconque. Comme pour son compère Bigard, la carrière de la pimpante Roumanoff décolla véritablement dans les années 90 et dans l'actualité on la retrouve toujours commodément installée sur les 1ères marches du podium des humoristes préférés des Français. Le diablogueur se fait un plaisir de vous présenter 3 sketchs de cette charmante quadra, un bon échantillon de son humour intelligent et sain. Alors santé ... et joyeuse rigolade!


Internet



Vous savez que ça y est, je suis rentrée dans le XXIème siècle, je suis connectée à internet. Je surfe, je navigue, enfin, pour l'instant, je rame. Ça a commencé quand j'ai acheté l'ordinateur.
- Monsieur, je voudrais un Mac parce que PC, ça veut dire "Plante Constamment".
- Mac ou PC, c'est pareil, madame. De toute façon, dans trois mois, votre matériel sera obsolète.
- Faut peut-être mieux que j'attende deux  trois mois?
- Ce sera pareil madame, avec l'informatique, tout va vite, tout va très très vite.
C'est vrai que ça va vite, en cinq minutes, j'ai dépensé 6990 francs.
En plus mon ordinateur, j'essaie de faire tout ce qu'il me dit mais lui il ne fait rien de ce que je veux. Déjà quand il me parle, je ne comprends rien
:
- Vous avez mal éteint l'ordinateur, nous allons le reconfigurer.
Qui ça "nous" ? Ils sont plusieurs là dedans ?
- L'application ayant servi à créer ce document est introuvable.
Attends, si lui, il la trouve pas, comment je la trouve moi ?
- Une erreur système est survenue inopinément.
Genre tu as une erreur système qui passait par là Je suis une erreur système, qu'est-ce que je vais faire? ... Tiens je vais survenir inopinément.
- Veuillez libérer de la mémoire.
Je ne demande pas mieux moi. "Mémoire, par ordre de sa majesté, je vous libère". Où elle est la touche mémoire ? Il n'y a pas de touche mémoire. Tu sais ce que ça veut dire PC? P'tit Con. Il est très poli, mon ordinateur, j'ai beau l'insulter, il continue de me vouvoyer. Poli mais mauvais caractère, des fois il se braque, il n'y a plus aucune touche qui marche ...
- Bad command, invalid response.
Quand il parle anglais, c'est qu'il est très énervé. Alors là, pour débloquer la situation, je le débranche et quand je le rallume, il m'engueule....
- Vous avez mal éteint l'ordinateur, nous allons le reconfigurer.
J’ai acheté une super imprimante sophistiquée. Mais alors manque de bol, j'ai jeté le driver d'installation avec le carton d'emballage. Le driver d'installation pour ceux qui ne savent pas, c'est la disquette que tu mets dans l'ordinateur pour lui dire qu'il est relié à une imprimante, sinon il n'est pas au courant. 7000 balles,  il n'est pas au courant. Franchement, tu branches une machine à laver le linge dans le mur, tu n'as pas besoin de lui dire au mur qu'il est relié à une machine à laver. J'appelle le dépannage. Pour les ordinateurs, ça s'appelle la hot line, 50 francs la minute.
- Vous avez demandé le service technique, ne quittez pas, toutes nos lignes sont saturées, veuillez patienter toute la journée.
Au bout de deux jours, j'arrive à joindre un être humain.
- Si vous êtes vraiment pressée, Madame, le plus simple c’est que vous téléchargiez directement le logiciel sur internet. Là, je me suis dit : "On est au XXIème siècle, courage, télécharge".
Sur Internet, il y avait une bombe avec marqué : "fatal system error".

- Allô, mon ordinateur est sur le point d'exploser.
Il y en a qui sont encore moins doués que moi en informatique. J'ai un copain, dans son bureau, on lui a demandé de sauvegarder une disquette, il l'a photocopiée puis il l'a mise dans un préservatif pour la protéger des virus. Lui quand il a vu une bombe dans l'ordinateur, il a coupé le disjoncteur de l'immeuble et il a appelé le SAMU. C'est formidable internet parce qu’il y a tout. Il y a tout. On ne sait pas ce qu'on y cherche et on trouve tout ce qu'on ne cherche pas. Sur Internet tu as les renseignements SNCF. Ça, c’est facile. C'est http/ ht/p … Le temps de taper l'adresse sans te gourer, tu as plus vite fait d'aller à la gare. Sur Internet, il y a les dialogues en ligne, tu peux discuter avec des gens du monde entier que tu ne connais pas et tu ne sais pas quoi leur dire. Sur Internet, on peut écouter la radio tout en payant le téléphone. Mais moi, ça me prend un temps fou d'être une internaute de la cyber planète pace que j'envoie des emails après je téléphone pour vérifier qu'ils sont bien arrivés.
- Comment ça, tu ne l'as pas reçu ? Attends, ton adresse c'est bien canard  point arobase ww ….  C’est canard arobase point …. Ok, ce qu’on va faire, c’est que tu vas raccrocher comme ça je vais te le renvoyer, ensuite je te rappelle pour te dire que je te l'ai envoyé, tu regardes si tu l'as reçu et tu me rappelles. Non, je ne t'envoie pas de fax, c'est plus rapide internet. On peut même faire des rencontres grâce au web. Moi, l’autre fois, il y a un copain, il me dit:
- Prouve-moi que c'est utile ton internet.
OK, je ne sais pas quoi faire ce weekend, alors je fais une recherche sur le mot weekend. Et ben il ya 6795 sites … à visiter. Ça va m'occuper une dizaine de weekends. C’est l’autoroute de l’information. Ouais, monsieur,  moi, si tu veux, sur l’autoroute de l’ouest,  je connais un site à visiter. C’est une petite auberge très sympa. Bon, puis là, il a sorti son disque dur, on s'est connecté et ça a fait bug.



La boum






Mais papa, qu'est-ce que tu fais là? Papa, il est neuf heures et quart, il y a les invités de ma fête qui vont arriver. Tu veux être sûr que tout va bien? Mais tout va bien, tout va bien... sauf que tu es là! Mais non papa, elle n'est pas trop courte, ma robe, c'est la mode sexy. Mais non, ça ne sent pas mauvais! C'est mon nouveau parfum: shampoing à la pomme, parfum à la vanille, savon à la fraise... Yves Rocher, Kookai et Body Shop... Mais ne t'inquiète pas, papa, ça va s'évaporer. On sonne … mais papa mais ne reste pas là. Oouah la honte!  Ça va, c'est Nathalie. On l'a échappée belle. Salut! Mon père, tu as trop de chance de le voir, il allait juste partir. Ce n'est pas grave, ce n'est pas de ma faute. Ça s'incruste! Bon, allez reviens dans 10 minutes.  Papa, tu as vu sa jupe à elle, elle est carrément euh ... On ne croirait même pas qu'elle a une jupe. Non mais je ne sais pas, papa, mais je veux dire, on dirait que tu ne me fais pas confiance. Mais je veux dire si toi, tu ne me fais pas confiance, qui va me faire confiance sur cette planète. Je veux dire, papa, je ne suis plus un bébé, j'ai 14 ans, je suis une adulte. Mais je ne sais pas combien on sera …. 60, 80 …. on verra bien … Mais non papa, ce n'est pas de l'alcool, c'est de la vodka-orange. Je sais: "S'il y a une tache sur la moquette, je nettoie tout de suite la moquette sinon je dois te rembourser la moquette avec l'argent de poche de la semaine que tu m'auras donné". Avec quoi je nettoie la moquette ??? Mais je ne sais pas, avec de la javel... Papa, il est 9 heures 20. Papa, je ne veux pas me mêler de ta vie de couple mais en ce moment, il y a maman qui t'attend pour dîner au resto. Mais papa, il ne faut pas faire attendre la femme qu'on aime. Tu préfères surveiller la fille que tu aimes? Mais pourquoi tant d'amour? Mais papa, mais dis-moi de quoi tu as peur ? De la drogue??? Mais, papa, mais la drogue, c'était à ton époque, maintenant, c'est juste le shit. Mais oui, il y aura des mecs ….. encore heureux! Je vais te dire, une fête sans mecs, je ne vois pas l'intérêt. Attends papa, tu n'as quand même pas peur que je couche avec un mec ce soir? Il est trop. Je vais te dire papa, même si j'en avais envie, avec les verres à laver, la moquette à nettoyer, les CD à mettre, je n'aurais vraiment pas le temps. Papa, il est 9 heures … Mais qu'est-ce que tu attends pour partir? Que je sois calmée ! Je vais te dire, je me calme en 3 secondes. Je suis calmée, je suis calmée, Je suis calmée. Papa, je voudrais vraiment qu’on ait des rapports d’adulte à adulte. Papa, c'est Jérôme, Marc et Nicolas! Mais quoi, qui c'est ? C'est les mecs les plus beaux du lycée, déjà c'est un miracle qu'ils soient venus. En plus, c'est des terminales. Papa, tu me jures, tu ne dis rien. Ouvre ta chemise. En plus, tu es trop vieux pour passer pour mon frère. Je n'ai vraiment pas de chance d'avoir un père plus vieux que moi. Ah! C'est vous! Salut! Jérôme, Marc, Nicolas, je vous présente Alex. C'est le nouveau mec de ma mère ... Non mais t'inquiète, il ne parle pas Français. C'est un réfugié politique belge. Ouais, c'est par là, j'arrive... Ils l'ont cru ! Mais papa, ne sois pas fâché. Mais Alex, ça rend quand même mieux que Bernard! Mais papa, ne pars pas en colère. Eh papa, papa, je t'aime! Il est parti. Ouah! Ouah! Ouah!


Les vraies différences homme-femme 



La vraie différence dans la vie, ce n’est pas entre les blondes et les brunes, c’est entre les hommes et les femmes. Enfin plus exactement entre le regard que l’on porte sur les hommes et le regard qu’on porte sur les femmes. Dès qu’on élève un peu le débat, vous avez du mal. C’est les mêmes qui vont venir me dire tout à l’heure, je ne comprends pas bien le sketch de la blonde. C’est du premier ou du troisième degré. Cherchez ! C’est vrai que souvent les femmes sont beaucoup plus susceptibles que les hommes. Ben, je lui ai dit que tu m’avais dit ce qu’elle t’avait dit. Alors elle, elle a dit : « Je n’ai jamais dit ça mais je peux te dire que si je l’avais dit, je te le dirais ! Mais moi comme je le lui ai dit, même si tu ne l’as pas dit, il faut quand même dire que ça, ce n’est pas des choses à dire. Qu’est-ce que tu en dis ? » Mais les hommes, eux, ne s’aperçoivent même pas quand ils nous vexent.
- Arrête avec tes brocolis vapeur ! J’ai faim.
- Attends, ma puce, mais ça suffit avec tes régimes mais moi, je t’aime comme tu es. Tu n’as pas une autre jupe pour sortir !
Non, mais il y a les petites différences entre les hommes et les femmes. Par exemple :
- Une femme enrobée : « Elle se laisse aller ! »
- Un homme qui a du ventre : « C’est un bon vivant ! »
Il y a des petites différences.
- Une femme qui aime le bon vin : « Elle boit ! »
- Un homme qui a bu : « Il a pissé dans le lavabo, on a rigolé ! »
L’homme peut rentrer chez lui tard dans la nuit, fleurant bon le vin et la bière.
- Attends ! Où j’étais? Où j’étais? J’étais avec des copains. Je me suis détendu.
Imaginez que nous, on rentre à 3 heures du matin en disant : « J’étais avec des copains. Je me suis détendue ! » Il y a des petites différences. La femme veut toujours changer l’homme. L’homme veut toujours changer de femmes.
- Une femme qui fait la cuisine : « C’est son boulot ! »
- Un homme qui cuisine un plat : « C’est un héros ! »
- Un homme qui saute sur tout ce qui bouge : « C’est un Don Juan ! »
- Une femme qui bouge sur tout ce qui saute : « C’est une gourmande ! »
C’est pour ça que concernant les choses du sexe, les femmes sont beaucoup plus discrètes. Par exemple, une femme dira : « Il est beau, j’aimerais qu’il m’invite à dîner ! »  L’homme dira : « Elle est bonne, j’aimerais la tirer ! » … et il nous invite à dîner. Ensuite la femme dira : « Ouais, il a dormi chez moi ! »  L’homme : « On a baisé toute la nuit ! »  La femme : « Ben, lui au lit, si tu veux, c’est un peu le fast-food. Beaucoup d’attente, servi tout ramolli, tu as encore faim après. » La femme a un grand avantage sur l’homme dans le sexe, c’est qu’elle peut simuler. Démonstration : « Ooooaaaaah ! Ooooaaaaah ! » ou plus sobrement « Ummh !Ummh ! Ummh ! Ummh !»  Je suis sûre qu’il y a des hommes qui pensent : « Oh ! Attends ! Simulez avec moi ? Chez moi, c’est la Ligue des champions tous les soirs ! Prolongations et tirs au but ! » Mais toutes les femmes en ont rajouté au moins une fois dans leur vie. On leur montre …  Attendez, ce n’est pas parce qu’il y a un petit peu de monde que ça doit vous gêner. Non mais je ne parle pas de ce que vous vivez actuellement mais de ce que vous avez pu connaître dans des vies antérieures. Mes amies les femmes, montrez ce dont vous êtes capables, on va faire juste l’orgasme de base. Ah !  Allons-y ! AH !  On va peut-être s’arrêter là. Coït interrompu ! Celui qui est sorti trois secondes, dira : « J’ai raté quelque chose ? » C’est vrai que les hommes en général font plutôt : « Ouaaarrrh » et après  « Rrrr ! Rrrrr ! Rrrrr ! »  Et c’est là où la femme demande : « Tu m’aimes ? »  Alors ce soir, messieurs, je propose de vous entraîner à dire ces trois mots qui ont tellement de mal à sortir spontanément. « Je t’aime. »  « Je t’aime. »  C’est comme dans la vie, on ne vous demande pas de le penser vraiment. On vous demande de nous le dire souvent. On va essayer de le faire avec de la sensualité, avec du feeling. Chuchotez, par exemple. Mes amis les hommes, montrez ce dont vous êtes capables ….. (Chuchotements) ….. Et maintenant, mesdames, les petits sons que nous avons étudiés tout à l’heure.  « Aaaaaaaaah ! » Voyez, messieurs, il ne faut pas grand-chose pour nous faire plaisir.

Et en bonus, un 4ème sketch avec exercice de CO, gracieuseté de Mme Nelabouk le Poing.
http://www.flevideo.com/fle_video_quiz_beginning.php?id=3031